Boom de Fincantieri

Chiffre d’affaires record de plus de 5 milliards d’euros (+ 13 % par rapport à l’année précédente) et rentabilité en croissance nette (+ 28 % par rapport à 2016). Bénéfice d’exploitation ajusté de 91 millions d’euros (+ 52 %) et un résultat d’exploitation de 53 millions d’euros (+ 279 %). Nouvelles commandes acquises pour 8,6 milliards d’euros (+ 31 %) qui confirment l’efficacité commerciale de Fincantieri et le développement positif du marché. La commande importante du nouveau client norvégien Cruise Line et la commande de deux nouveaux navires « Seaside EVO » par MSC Cruises soulignent la capacité à attirer et fidéliser de nouveaux clients. Charge de travail totale de 26 milliards d’euros, soit plus de 5 ans de travail par rapport au chiffre d’affaires 2017 : le backlog au 31 décembre 2017 est de 22 milliards d’euros (+ 21 %) avec 106 navires en portefeuille, et le soft backlog s’élève à 4,1 milliards d’euros. Dette financière nette de 314 millions d’euros (en baisse par rapport à 615 millions d’euros au 31 décembre 2016). La finalisation des accords avec l’État français pour l’acquisition de 50 % du capital de STX France sera le point de départ de la création d’un nouvel opérateur mondial de référence dans la construction navale civile et militaire avec Naval Group. Augmentation de l’emploi en Italie avec près de 400 nouveaux emplois créés directement et 1600 dans les industries connexes.