Tout sur la burrata IGP

Belle assiette de burrata IGP fondante avec salade et melon

Cousine de la mozzarella, la burrata connaît en France un succès grandissant. Mais comme pour la mozzarella AOP, la Burrata qui bénéficie, elle, d’une IGP, est souvent copiée. Le projet True Italian Taste vous propose de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur la burrata IGP afin de déguster un fromage de qualité.

La burrata IGP, un délice très gourmand

En quelques années, la burrata est devenue un ingrédient star des cartes des restaurants. Pourquoi un tel succès ? Eh bien parce que cette petite boule semblable à une mozzarella renferme un cœur crémeux irrésistible. Mais pour s’assurer un produit de qualité fabriqué dans les règles de l’art, mieux vaut miser sur l’IGP burrata di Andria. L’aire de fabrication se trouve autour d’Andria dans les Pouilles. Confectionnée avec du lait de vache, cette boule de pâte filée est façonnée à la main. Elle est garnie de stracciatella, une crème onctueuse aux douces notes de beurre mêlée à de petits morceaux de mozzarella (les lucini). 

Comment reconnaître une burrata ?

Tout d’abord, la burrata IGP est très souvent fermée par un lien de rafia alimentaire afin de maintenir la crème à l’intérieur. En barquette, pot ou dans des feuilles plastifiées, elle est ensuite conservée dans son liquide. La burrata IGP peut peser entre 100g et 1 kilo.  Quand la stracciatella est enveloppée dans la pâte sans ajout de lien, on parle de burratina. Elle peut alors être fumée. Sachez également qu’on emploie parfois du lait de bufflonne pour fabriquer de la burrata. 

Quelques idées pour déguster la burrata di Andria

Notre fromage star est extrêmement versatile. Vous pouvez par exemple ajouter une touche d’originalité à vos tomates – mozza estivales en utilisant de la burrata. Pas le temps de faire mijoter une sauce pour vos pâtes ? Ajoutez quelques tomates séchées et de la burrata et le tour est joué ! C’est également une bonne astuce pour parfaire une pizza aux légumes. Déposez la burrata IGP à la sortie du four, elle apportera fondant et fraîcheur. Ajoutez à cela quelques tranches de jambon de Parme AOP  et c’est le régal assuré ! Plus surprenante, la salade de fraises et burrata vous offrira un dessert inédit. Parsemez de feuilles de menthe ou de basilic qui apporteront un petit twist gustatif. Elle se marie également très bien avec des pêches rôties au miel. 

La burrata di Andria IGP est un fromage frais on ne peut plus gourmand. Proche de la mozzarella, elle séduit par sa douceur qui fait des merveilles façon salée comme sucrée. Comme toujours, pour une dégustation réussie, il faut porter une attention toute particulière à la qualité, c’est pourquoi miser sur une IGP est toujours une bonne idée !

Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toutes nos actualités et nos évènements franco-italiens