Le syndicat Confindustria Moda demande la suspension des loyers

Boutiques fermées signifie clients absents et recettes nulles. C’est pourquoi Confindustria Moda, le syndicat italien des entreprises de la mode, dans une lettre ouverte, a demandé aux propriétaires des espaces commerciaux la suspension des redevances des points de vente. En pleine pandémie mondiale de Covid-19, l’association appelle à « la bonne foi contractuelle » des propriétaires pour la « sauvegarde du secteur entier ».

Confindustria Moda regroupe les entreprises associées aux syndicats suivants : SMI – Sistema Moda Italia, Assocalzaturifici, Assopellettieri, AIP – Associazione Italiana Pellicceria, ANFAO – Associazione Nazionale Fabbricanti Articoli Ottici, Federorafi et UNIC – Unione Nazionale Industria Conciaria et représente environ 66 mille entreprises du Made in Italy, qui génèrent un chiffre d’affaires de 95,5 milliards d’euros et emploient plus de 580 000 travailleurs.