Consommation : selon la Confesercenti, en 6 mois -1 900 euros, la phase 3 ne suffit pas

S’il est vrai que le mois de mai a vu les premiers signaux d’une lente reprise, la consommation des Italiens est bien loin d’atteindre les niveaux précédents. La Confesercenti, association d’entrepreneurs, a en effet analysé les dernières données et en a tiré un bilan « fortement négatif, avec une baisse moyenne des dépenses estimées à -1 879 euros par famille ». Naturellement, les difficultés des commerçants varient en fonction de la géographie de la pandémie avec des résultats plus graves là où la Covid-19 a frappé plus durement. Il suffit de comparer la Lombardie (-2 214 euros par famille) à la Calabre qui enregistre le moins de pertes (-1 294 euros par famille).