Edoardo Secchi : « France et Italie unies pour prendre le leadership l’Europe »

Avec la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et le retrait d’Angela Merkel de la vie politique, selon Edoardo Secchi, président fondateur de Italy-France Group, la France et l’Italie pourraient prendre le leadership non seulement politique mais aussi économique de l’Europe, en raison de l’arrivée au Palazzo Chigi de Mario Draghi, ancien président de la Banque centrale européenne. Les deux pays ont plus d’un objectif en commun. Il ne faut pas oublier que la France est le second partenaire pour le marché italien après l’Allemagne mais aussi son second fournisseur de biens. De son côté, l’Italie est le second client du marché français et son troisième fournisseur ; cette interaction économique a permis de dépasser les 81 milliards d’euros de transactions durant les dernières années (données actualisées en 2019). Plus de 4 000 entreprises effectuent des échanges commerciaux de part et d’autre des Alpes, des entreprises engagées dans les secteurs les plus variés : de l’automobile à l’aérospatiale, de la chimie à la sidérurgie, avec des investissements des deux côtés qui dépassent les 110 milliards d’euros et qui représentent les deux tiers du PIB européen. Une tournure qu’espère fortement Edoardo Secchi qui a d’ailleurs invité, dans les colonnes du quotidien Le Figaro, les deux gouvernements à prendre en main les rênes d’une Europe qui s’est montrée ces dernières années trop hésitante et désorganisée.

Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toutes nos actualités et nos évènements franco-italiens