En Italie, les entrepreneurs d’origine étrangère se multiplient

Une étude récemment publiée par la Fondation Leone Moressa a brossé un tableau inattendu de l’entrepreneuriat en Italie : de janvier à juin 2020, on dénombre environ 730 000 nouveaux entrepreneurs nés à l’étranger, soit près de 10 % du total des professionnels indépendants à travers le pays. La tendance est en hausse de 1,8 % par rapport à l’année précédente.
La même étude montre que, de 2014 à aujourd’hui, les entrepreneurs nés en Italie ont diminué de 2,6 %, tandis que ceux nés à l’étranger ont augmenté de 13 %, une tendance également perceptible l’année dernière, même si la pandémie a aggravé les choses. Parmi les pays d’origine, il y a la Chine à la première place (75 000), suivie de la Roumanie et du Maroc. La plupart des entrepreneurs d’origine étrangère sont en Lombardie, avec plus de 155 000 entrepreneurs.