Les entreprises familiales plus optimistes après la crise

Plus fortes et plus stables après la terrible année 2020. Après avoir connu une chute spectaculaire de la demande d’achat, jusqu’à – 60 %, les entreprises familiales (c’est-à-dire les entreprises dont la majorité du capital est détenue par une famille) voient une porte de sortie et une augmentation des affaires pour le futur. Un rapport réalisé par Fabula (Family Business Lab de l’Université Cattaneo de Castellanza) donne une image précise de l’opinion des entreprises. Sur les 182 entreprises analysées (petites et moyennes entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 50 millions d’euros), 75 % d’entre elles ne perçoivent pas de menaces pesant sur leur existence, et voient même des opportunités d’amélioration et d’innovation. Selon ce rapport, la raison est à trouver dans « leur plus grande stabilité en termes de clientèle », ce qui leur permet de ne pas réduire la productivité de leur main-d’œuvre. Enfin, et c’est là que le rapport Fabula devient particulièrement optimiste, apparaît une longue liste de secteurs où un bond décisif du chiffre d’affaires est prévu : + 25 % pour la métallurgie, + 15 % pour les produits agricoles, alimentaires et les boissons, + 17 % pour le textile, les vêtements et les chaussures.

Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toutes nos actualités et nos évènements franco-italiens