Foire, lent retour à la normale

Malgré une baisse du chiffre d’affaires qui risque d’être conséquent, le monde des foires reprend lentement vie en Italie : les manifestations reprennent, aussi grâce à l’apport du monde numérique. Il faut citer le retentissement particulier qu’a eu le travail accompli par Veronafiere qui, malgré une perte de chiffre d’affaires de 70 % environ, a réussi à sauvegarder les compte de l’entreprise, « également grâce à une réduction importante des coûts : environ 35 millions de moins par rapport à l’année précédente, dont 20 % concernent le personnel dans sa totalité, des employés aux managers », explique le directeur général Giovanni Mantovani. Pour l’automne, Veronafiere, prévoit au moins 12 manifestations en Italie, mais aussi en Chine, où le marché est toujours très actif.