La reprise du tourisme

Tous les indicateurs sont clairs : la campagne massive de vaccination italienne est en train de donner les résultats escomptés et le tourisme étranger revient lentement au niveau d’avant-pandémie, grâce aussi à l’introduction du « Green Pass » et aux autres mesures qui faciliteront les déplacements dans l’Union européenne. L’étude commandée par la Banque d’Italie révèle que la pandémie a privé l’Italie de 27 milliards de recettes (en 2020), une somme qui provient des dépenses faites par les touristes étrangers qui visitent la Péninsule : une réduction de 60,9 % qui a davantage touché le centre et le sud de l’Italie.

Aujourd’hui, toutes les principales attractions sont rouvertes au public et les touristes arrivent en grand nombre : la Biennale d’architecture, le Salon nautique, la réouverture des musées, y compris le Palais ducal de Florence, sans compter les grands événements et la culture, qui ramènent les touristes à Venise, surtout les week-ends, avec des pointes de 50 000 arrivées par jour. Le Sud n’est pas en reste non plus. Les Pouilles, par exemple, se préparent à ce que tout soit complet : sur un échantillon de 80 hôtels et 150 B&B et hébergements divers (y compris les campings), en juillet, le taux d’occupation des chambres s’élèvera à 70 %. En août, tout sera complet de la zone du Gargano à celle du Salento.

Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toutes nos actualités et nos évènements franco-italiens