La révolution du télétravail

S’il y a eu un effet positif dû à l’épidémie, c’est bien que les administrations publiques ont été contraintes à l’utilisation massive du travail à la maison, le « télétravail ». Une enquête de FPA, société du groupe Digital 360 révèle qu’à la fin de l’année 2018 les « travailleurs numériques » étaient à peine au nombre 9 200 dans les administrations publiques italiennes. Deux ans après, en 2020, 92,2 % sont des travailleurs numériques ; et pour la majorité d’entre eux, il s’agit d’une bonne nouvelle, si bien que presque tous souhaiteraient que les choses demeurent en l’état (93 %). En réorganisant ainsi leur temps, les salariés ont optimisé leur travail et leur temps personnel, et 43 % des personnes interrogées trouvent leur flux de travail nettement amélioré.