L’e-commerce accélère en Italie

Depuis toujours, la Péninsule a été la Cendrillon d’Europe en ce qui concerne l’e-commerce : en Europe, les Italiens sont ceux qui achètent le moins en ligne : seulement 62 % de la population, contre 71 % en Pologne et 93 % au Royaume-Uni. Mais de 2019 à aujourd’hui, la croissance des ventes en ligne a été énorme et elle ne semble pas s’arrêter, en raison aussi des confinements pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Les données de décembre dernier ont été particulièrement exaltantes : la Poste italienne a livré 27 millions de colis, dont 20 sont liés à l’e-commerce ; par rapport à l’année précédente, l’augmentation a été de 56 %, grâce justement à la Poste italienne qui a récemment renforcé ses services par le biais d’accords conclus avec deux start-ups spécialisées dans le secteur : Milkman et Gmbh. Les acheteurs en ligne, environ 38 millions en Italie, atteindront le chiffre de 41 millions d’ici 2023 selon une étude de Xchannel, société de conseil téléinformatique spécialisée en e-commerce.