Les différentes formes de pâtes et leurs spécificités

Photo de pâtes de différentes formes

Spaghetti, farfalle, penne, linguine et on en passe : impossible de compter le nombre exact de formes de pâtes. Le projet True Italian Taste vous propose donc un petit tour d’horizon des variétés les plus répandues pour savoir quand les utiliser.

Les pâtes longues

Spaghetti

Ils sont particulièrement appréciés du côté de Rome où on les utilise pour confectionner les pâtes alla carbonara.

Bucatini

C’est à nouveau dans le Latium que l’on retrouve ces pâtes au diamètre inférieur à 3 mm et creuses. Leur aspect plutôt lisse et le trou central offrent une belle accroche aux sauces épaisses. Les bucatini sont parfaits pour une préparation cacio e pepe (pecorino et poivre). 

Bigoli

Ces grands tubes épais sont incontournables en Vénétie. On les cuisine in salsa, c’est à dire avec un mélange d’oignons et d’anchois réduit dans de l’huile d’olive. 

Les pâtes courtes 

Les fusilli

Ces spirales conviennent particulièrement à la préparation de gratins. Elles se marient aux sauces contenant des morceaux de légumes et de viande qui viendront se loger autour de la pâte.

Les penne

Ces pâtes tubulaires et coupées en biais sont marquées de stries pour capter la sauce. Les penne font partie des formes de pâtes qui s’accommodent parfaitement alla carbonara ou alla bolognese grâce à leur tube qui emprisonne les morceaux.

Les farfalle

On les trouve partout en Italie et particulièrement en Émilie-Romagne. Cette pasta en forme de papillon a la réputation de s’adapter à toutes les sauces.

Les orecchiette

Cette petite pâte en forme d’oreille est emblématique des Pouilles. Là, on la prépare alla cime di rapa, un légume typiquement italien cousin du brocoli. Une sauce mêlant anchois, huile d’olive et ail permet de lier le tout.

Les pâtes ruban

Les linguine

Cousines des spaghetti, les linguine sont également longues mais aplaties sur une épaisseur d’environ 1,5 mm. Cela leur permet de retenir les sauces légères ou celles aux fruits de mer.

Les pappardelle

Avec leur belle largeur (2 cm), les pappardelle font partie des formes de pâtes à privilégier pour accompagner un ragoût.

Les tagliatelle

Ce grand classique de la cuisine italienne affiche une largeur d’environ 8 mm. Très appréciées dans le Nord, elles accompagnent traditionnellement la sauce bolognaise. Elles sont également parfaites pour un pesto.

Longues, en spirale, ruban ou creuses : les formes des pâtes varient selon les régions mais aussi les utilisations. Loin d’être une fantaisie, le dessin d’une pâte est avant tout pensé pour servir la sauce et lui offrir une belle accroche pour une dégustation inoubliable. 


Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toutes nos actualités et nos évènements franco-italiens