L’Italie au top dans le recyclage des déchets

Dans le domaine de la récupération et du recyclage des déchets, l’Italie remporte la deuxième place parmi les grands pays de l’UE avec un taux de 49 %, derrière l’Allemagne (68 %), la moyenne européenne étant de 46 %. C’est ce qui ressort de l’étude « Analyse des modèles de gestion des services de santé environnementale dans les principaux pays européens », développée par PricewaterhouseCoopers pour UTILITALIA, Fédération des sociétés d’énergie et de l’environnement de l’eau, et présentée à la Fiera de Rimini dans le cadre d’Ecomondo. En dessous de la moyenne européenne, on trouve le Royaume-Uni avec un taux de 45 %, la France avec 40 %, l’Espagne avec 35 %. Les meilleures performances sont réalisées uniquement dans les pays de moins de 20 millions d’habitants. Ces dernières années, l’Italie a comblé l’écart avec la France et l’Angleterre, en affichant les meilleurs taux de croissance, notamment en ce qui concerne la valorisation des déchets organiques : dernière en 2007, l’Italie occupe désormais la deuxième place avec l’Angleterre. L’analyse – qui se focalise sur l’Italie, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Espagne (des pays ayant tous plus de 45 millions d’habitants) – permet de remarquer que les Allemands sont positionnés entre les pays qui ont un pourcentage de recyclage élevé et un pourcentage élevé d’incinération (environ 35 %), la moyenne UE s’élevant à 27 %.