L’Italie démocratise le smart working face au Coronavirus

Le Gouvernement veut appuyer sur l’accélérateur en termes de smart working pour les travailleurs publics, et mettre un terme à la phase d’expérimentation volontaire en poussant les administrations vers le smart working. C’est ce que prévoit la nouvelle circulaire du Ministère de la Fonction Publique, qui explique les mesures prises et les objectifs comme celui d’atteindre 10% des travailleurs publics travaillant en smart working. La mesure prévoit le recours prioritaire à cette méthode, en tant que forme plus évoluée de flexibilité de réalisation des tâches, dans une optique de dépassement progressif du télétravail, et à l’utilisation des « cloud » pour faciliter l’accès partagé aux données, aux informations et aux documents.