Les chiffres du « no profit » en Italie

Le dernier recensement de l’ISTAT consacré aux associations à but non-lucratif en Italie a dévoilé une série de chiffres extrêmement encourageants pour l’avenir de ces entreprises : syndicats, organisations bénévoles, mais aussi partis politiques. En Italie, au 31 décembre 2018 (dernières données disponibles en ordre de temps), ces structures étaient presque 360 000, soit 9 000 de plus par rapport à 2017 et employaient 853 476 personnes. Depuis 2011, les activités à but non-lucratif ont augmenté de 52,8 %. C’est surtout dans le Mezzogiorno que la hausse est la plus significative : en Sardaigne (+8,9 %), dans les Pouilles (+7,8 %), en Calabre (+6,8 %) et en Basilicate (+3,8 %), bien que la plupart des associations (27,9 %) soient dans le Nord-ouest du pays.

Inscription Newsletter

En vous abonnant, découvrez toute nos actualités et nos évènements franco-italiens