Menu

Trump rencontre Mattarella : « Nous tiendrons compte des contestations italiennes à propos des taxes »

Le voyage du président Mattarella aux États-Unis a culminé avec une rencontre publique à la Maison Blanche durant laquelle les deux chefs d’Etat ont discuté (non sans polémiques) à propos des taxes que l’administration de Donal Trump a imposées aux produits italiens qui arrivent aux États-Unis. Le président américain a toutefois laissé entendre que le cas italien pourrait être abordé de manière différente : « Les rapports avec les pays européens sont difficiles et épineux alors que l’Italie s’est toujours montrée proche et amie des États-Unis. Nous tiendrons contre des contestations italiennes », tels ont été les mots utilisés par Trump pendant la rencontre. À l’heure actuelle, les produits italiens concernés seraient le pecorino, le jambon, le parmesan et la provola, dont les coûts subiraient une hausse de 25 %.

Les taxes voulues par Donald Trump (pour un total de 7,5 milliards de dollars) ne frappent pas seulement les produits italiens, mais ceux de l’Europe entière : vins français, whisky écossais, et mêmes les avions.