investissement Italie France

L’Italie architecte du succès d’attractivité de la France

L’Hexagone est en effet le pays le plus attractif d’Europe pour les investisseurs étrangers. 2021 a été une année record avec le lancement de 1.607 nouveaux projets, enregistrant une augmentation de 32 % par rapport à l'année précédente.

L'Italie a contribué à ce record avec 96 nouveaux projets lancés en 2021, qui ont permis de créer ou de maintenir 1 830 emplois. C'est un nombre d'emplois en forte croissance (+ 61%) par rapport à l'année précédente. La France représente 44 % du total des investissements italiens à l'étranger, en première position, suivie par la Grande-Bretagne (11 %) et l'Allemagne (10 %). 

Les trois principales régions françaises de destination des investissements italiens sont l'Ile-de-France (la région parisienne accueillant 1 projet sur 3), l'Auvergne-Rhône-Alpes (15 %) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (8 %). Parmi les investissements italiens lancés en France en 2021, les nouvelles implantations représentent 47%, ainsi que les projets d'extension d'activités existantes (47%). Les acquisitions d'entreprises françaises représentent en revanche 6% des projets.

Parmi les 96 projets d’extension réalisés en 2021, figurent cinq importantes multinationales. Le Groupe Chiesi, l’une des 50 premières entreprises pharmaceutiques au monde, ABK Group Industrie Ceramiche S.p.a., une entreprise historique du secteur des revêtements en céramique qui se positionne parmi les leaders mondiaux du secteur, le Groupe Prysmian, leader mondial de la production de câbles pour l’énergie et les télécommunications, le Groupe Dedalus, leader européen et acteur mondial de l’e-santé, et le Groupe Agro-alimentaire Ferrero qui investira quant à lui 36 millions d'euros dans la digitalisation et modernisation des lignes de l'usine de Villers-Ecalles en Normandie.

Source : IREFI 

Devenez membre de la CCIFM !

Car cela vous offre de nouvelles opportunités transfontalières !